Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

La finale à Villars sous Écot (25)

Communiqués

Le circuit de la Varsenne, dans le Doubs, se prépare à accueillir les 5 et 6 septembre la finale du Championnat de France Prestige S1, S2, Challenger, S3 et S4. Le Moto Club de Villars sous Écot (MCV), rompu aux grosses organisations, prépare cette belle épreuve pour laquelle plus de 210 pilotes sont attendus. Ce sera la deuxième et dernière du Championnat 2020, en raison du contexte sanitaire. Le superbe circuit, vallonné, préparé avec soin, est toujours aussi apprécié par les pilotes et les spectateurs.

Laurent Fath est le grand favori en S1, et il pourrait remporter son premier titre de champion de France. Ce serait un titre de plus pour l’écurie Luc1, également pressentie pour un nouveau titre en S2 avec Adrien Goguet. Mais rien n’est encore joué et la concurrence est affutée.

Pas moins de 25 engagés dans la catégorie reine, 16 départs de course, 213 pilotes sur les grilles du week-end, des grands noms mais aussi des jeunes qui en veulent, c’est un superbe événement qui se prépare.

PRESTIGE S1

Dans la catégorie phare de ce championnat, Laurent Fath (Luc1 Owatrol Honda) a dû ferrailler avec Nicolas Cousin (Honda, Team Phoenix Racing) pour remporter la première épreuve à Mirecourt Juvaincourt. Il arrive avec la plaque rouge et 9 points d’avance au provisoire. Maxime Lacour (Team Click’Air Kawasaki Supermoto Racing) a fait une belle entrée dans le top 3, mais pourra-t-il se rapprocher suffisamment pour inquiéter le pilote Luc1 ? Pour le podium final, plusieurs prétendants vont devoir jouer des coudes, parmi lesquels les Français Andréas Valverde (Honda), Youry Catherine (Honda, Team Gazza Racing) et Florian Catrice (Team Click’Air Kawasaki Supermoto Racing), l’Italien Michael Vertemati (Vertemati), ou le Belge Nicolas Decaigny (Honda, Team Gazza Racing).

Il faut signaler également la présence de David Checa, champion du monde d’endurance, champion de France Superbike et vainqueur des 24h du Mans, qui roulera sous les couleurs du team Yamaha Les 2 Roues. Le team Luc1 accueillera également un pilote exceptionnel en la personne de Soheil Ayari, pilote automobile, septuple champion de France. Il s’est déjà frotté à la compétition moto, notamment avec Adrien Chareyre lors des 24h du Mans Moto en 2014.

Au total, ce sont 25 pilotes qui s’élanceront sur la grille.

S2

En S2, Adrien Goguet (Honda, Team Luc1 Owatrol Honda) mène au provisoire avec une mince avance d’un point sur Axel Marie-Luce (Kawasaki, Team Madinina) et de 13 points sur Stéphane Salibur (Honda, team insane-parts.com). Sylvain Dabert (KTM, team Trebad), vice-champion de France de la catégorie en 2019 derrière le pilote Luc1, sera de retour pour une pige sur cette épreuve. Pourra-t-il reprendre une place dans le top 3 ? Il faudra aussi compter avec Adrien Marin (Yamaha), ainsi que Raphael Payet (Husqvarna) qui a fait une entrée remarquée dans le top 5 lors de la dernière épreuve à Mirecourt Juvaincourt.

31 pilotes sont engagés pour cette épreuve.

CHALLENGER

La catégorie Challenger comporte des qualifications basées sur les chronos, ce qui permet de composer des groupes par niveau. Jusqu’à 128 pilotes sont engagés. Les 32 meilleurs courent ensuite dans la série Trophée de France Challenger.

On a assisté à de très belles bagarres entre le détenteur de la plaque rouge Steve Pasco (TM, team Raw Motorsports) et David Grunenberger (Husqvarna, team Stick’In Motorsports) lors de la dernière épreuve à Mirecourt Juvaincourt. Tout porte à croire que le titre va se jouer entre ces deux pilotes. Mais Guillaume Michaux (Husqvarna) n’est pas loin, ainsi que Cyril Ivaldi (Yamaha, team AP Racing) ou encore Cody Gapaix (KTM).

128 pilotes sont engagés pour la finale.

S3

Le jeune Gabin Pernat (TM, Team Raw Motorsports) est favori de la catégorie. Il mène devant David Leal (Husqvarna) et Jérémy Paillassa (TM). Louis Wagner (KTM) et Hélène Emery complètent le top 5 et tenteront de bousculer le trio de tête. À noter la première épreuve d’Emma Baffeleuf, alors que son père est de retour pour une pige dans la catégorie reine S1. 13 pilotes sont engagés pour cette épreuve.

S4

Chez les plus jeunes, la bataille fait toujours rage entre Melvin Viola (KTM), détenteur de la plaque rouge, et Giani Catorc (Yamaha, team Madinina), champion de France en titre de la catégorie. Le pilote KTM a 6 points d’avance et pourrait prendre sa revanche sur le pilote Yamaha. Derrière, Enzo Hoarau (KTM), Evan Gourmet (TM) et Adam Stojanovic (KTM) feront le maximum pour le podium. 14 pilotes sont engagés.

LE LIVE SUR LE SITE

Tout au long du week-end, vous pouvez suivre les chronos en live sur le site officiel à l’adresse suivante : https://www.supermotard-france.fr/live/

CONSIGNES SANITAIRES

Le port du masque est obligatoire dans les lieux clos (restaurant, sanitaires) et dans toutes les zones publiques où la distanciation physique ne peut être respectée.

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

Ouverture du circuit 7h30 à 19h30

Pour le public:

  • visibilité totale de l’ensemble du circuit
  • restauration sur place
  • accès paddock libre

Tarifs:

  • Samedi 5€
  • Dimanche 10€
  • Week-end 13€

Horaires
Vous pouvez trouver les horaires prévisionnels de l’épreuve sur la page Horaires.

LIENS

Contact presse Supermotard : presse_supermotard@ffmoto.com
FFM : www.ffmoto.org

Nos partenaires