Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Mirecourt : épreuve de mi-saison dans les Vosges les 11-12 juin

Mirecourt Juvaincourt (88)
Communiqués

Le championnat de France Supermotard insane-parts.com va conclure la première moitié de cette saison 2022 très dense, avec une quatrième étape dans les Vosges les 11 et 12 juin. Le Moto Club de Lunéville organise l’épreuve en partenariat avec le circuit de Mirecourt Juvaincourt. Plus de 200 pilotes sont engagés en 6 catégories : Prestige S1, S2, Challenger, S3, S4 85 et S4 65. Si, dans certaines catégories, les leaders ont bétonné leur plaque rouge, dans d’autres rien n’est joué. Et quoi qu’il arrive, les places sur les podiums sont durement conquises. Premier bilan à mi-parcours et tour d’horizon des forces en présence.

Dans la catégorie phare Prestige S1, le multiple Champion du Monde Thomas Chareyre a pris le large au provisoire. Victorieux le week-end dernier sur la dernière épreuve du Mondial en Italie, il a moins à se battre sur le Championnat de France. Mais derrière, la lutte est très serrée. Nicolas Cousin s’est imposé à la deuxième place, suivi par Sylvain Bidart. En S2, le pilote réunionnais Alexis Hoareau résiste aux assauts de ses concurrents, et il jouit également d’une bonne avance au provisoire. Sylvain Dabert a affronté des vents contraires dans cette première moitié de saison, et il pointe à la deuxième place, suivi par Thomas Aeschlimann.

Thomas Chareyre impossible à détrôner en Prestige S1

C’est peu de dire que Thomas Chareyre (TM Racing, TC4R1) est au dessus du lot. Avec 47 points d’avance au provisoire, il s’est montré peu généreux avec ses concurrents, mais il régale les amateurs de la discipline. Sa domination est sans conteste. Nicolas Cousin (Yamaha, Les 2 Roues) s’est montré très combatif lors de la dernière épreuve à Belmont sur Rance, et il s’est imposé de justesse à la deuxième place du provisoire, à égalité de points avec Sylvain Bidart (Honda, SGR CBO Grau Racing), Champion de France en titre. Germain Vincenot Marchal (Honda, SGR CBO Grau Racing) a quant à lui perdu 2 places. On a ensuite un triplé de pilotes TC4R1 avec Steve Bonnal (TM Racing, TC4R1), Maxime Lacour (TM Racing, TC4R1) et Axel Marie Luce (TM Racing, TC4R1). Ce dernier, blessé à l’omoplate lors de la dernière épreuve, a perdu 2 places au classement, mais il a obtenu de très bons résultats sur l’épreuve du Mondial du week-end dernier, et on peut donc espérer qu’il est de retour à son meilleur niveau. Il faut également compter avec Richard Fura (Honda, insane-parts.com) qui progresse et pointe à la huitième place, mais aussi Florian Catrice (Honda, Luc1 Owatrol Honda) ou Richard Mondon (Kawasaki, Pastoré Racing).

Alexis Hoareau mène fermement en S2

Le pilote réunionnais Alexis Hoareau (Honda, Luc1 Owatrol Honda) caracole en tête du provisoire malgré les efforts du Champion de France en titre, Sylvain Dabert (Husqvarna, Trebad) qui a d’abord écopé d’une pénalité lors de la première épreuve, puis d’un souci mécanique à Belmont, et qui a ainsi perdu de gros points. Dabert a 28 points de retard sur le leader. Derrière, la lutte est extrêmement serrée. Thomas Aeschlimann (GasGas, GasGas Cap Motos 25) a pris la troisième place à Arthur Galland (Yamaha, Les 2 Roues) qui se retrouve maintenant en quatrième place devant son coéquipier Alexandre Martins (Yamaha, Les 2 Roues). Les luttes entre ces pilotes du top 5 sont spectaculaires. Il faut cependant compter aussi avec Raphaël Payet (GasGas, 974 Deux Zéro), qui a signé de belles performances, notamment lors de la dernière épreuve à Belmont sur Rance. Melvin Viola (Honda) et Louis Wagner (GasGas) ont bien réussi leur transition de la catégorie S3, tandis que Valentin Quesnel (Kawasaki) complète le top 10.

Maxime Trimoulet tient le cap en Challenger

En catégorie Challenger, jusqu’à 144 pilotes disputent les qualifications du samedi pour se départager et accéder à la catégorie Trophée de France Challenger le dimanche. Chaque année, cette catégorie permet à de nombreux pilotes de s’essayer à la compétition en Supermotard et de progresser. Elle ne donne pas lieu à un titre de champion de France, mais à celui de vainqueur du Trophée. C’est une belle porte d’entrée pour les catégories S1, et elle est souvent le théâtre de d’âpres bagarres lors des courses. Les pilotes qui ne sont pas qualifiés en Trophée de France Challenger courent dans les catégories Challenger Promo A, B et C.

Malgré une épreuve très disputée à Belmont sur Rance, qui a vu la victoire de Yonel Cayol (Honda, insane-parts.com), c’est Maxime Trimoulet (Husqvarna, EMMV) qui détient toujours la plaque rouge du Trophée de France Challenger avec 10 points d’avance sur Guillaume Jean (KTM). Ce dernier étant forfait pour l’épreuve de Mirecourt, les appétits des suivants vont être aiguisés, notamment celui de Cayol, actuellement troisième, ou celui d’un nouveau venu cette saison qui fait une belle entrée : Erik Najera Bravo (Husqvarna). Jordan Bellot (Husqvarna), cinquième au provisoire, accuse quelques points de retard mais il pourra profiter de l’occasion pour consolider sa place dans le top 5.

Giani Catorc en tête du S3

Malgré une course ratée qui lui a coûté de précieux points, Giani Catorc est en tête du provisoire de la catégorie des 125cc. Le jeune pilote martiniquais, membre de l’équipe de France Espoir, affiche déjà un beau palmarès. Il est suivi par Adrien Sarda (Yamaha), qui fait tout pour ne pas se laisser distancer. Il est à 12 points du leader. C’est un jeune pilote belge, Evan Gourmet (Yamaha), qui est actuellement troisième du provisoire, à 33 points du premier. Il est suivi par Matthieu Noel (GasGas) et Tom Benaroer (TM Racing).

Matheo Boursillon intouchable en S4 85

Matheo Boursillon (Honda, Luc1 Owatrol Honda) aborde la moitié de la saison avec un parcours sans faute. Cependant Adam Stojanovic (KTM) ne lâche rien en deuxième place. C’est encore un pilote belge, Tom Rolin (KTM), qui est en troisième place. Ils sont suivis par Corentin Troude (TM Racing, TC4R1 Satellite) et Jules Pernat (TM Racing, TC4R1 Satellite).

Axel Bosch en tête du S4 65cc

Chez les jeunes pousses, Axel Bosch (KTM) domine la catégorie du haut de ses 10 ans. Il est suivi par la jeune Camille Derviaux (Kawasaki) et Florian Francois (KTM). Pour l’épreuve de Mirecourt, le champion de France en titre de la catégorie, Joshua Chirot (KTM) sera là pour une pige.

Renseignements Pratiques

Entrée : 15€
Restauration légère et boissons sur place

Horaires
essais et qualifications de 8h à 19h le samedi
warm-ups et courses de 8h à 18h le dimanche

Pour les pilotes engagés, des roulages libres sont proposés le vendredi 23 de 9h à 19h
Tarif : 50€ la journée, demi-tarif à partir de 16h

Liens
Contact presse Supermotard : presse_supermotard@ffmoto.com
FFM : ffmoto.org

Nos partenaires